• ACTUALITES MOLDAVIE
  • CULTURE moldavie
  • E-Cartes Postales
  • ECONOMIE moldavie
  • HISTOIRE moldavie
  • INFOS PRATIQUES
  • LIBRAIRIE
  • MOLDAVIE GEO
  • TOURISME moldavie
  • ULTIMELE STIRI
  • VENIR EN FRANCE
  • VIE ASSOCIATIONS
  • WeekEnd cu Tine

  • Google

    Lucian Pintilie



    Lucian Pintilie, p1

    Lucian Pintilie

    Pintilie est né le 9 novembre 1933 à Tarutino en Bessarabie (l’ancienne Moldavie), village aujourd’hui en Ukraine. Diplômé de l’Institut d’art Cinématographique et Théâtral, Lucian Pintilie réalise entre 1956 et 1965 plusieurs reportages pour la télévision roumaine, tout en montant diverses pièces classiques et contemporaines.

    En 1966, il tourne son premier film, "Dimanche à six heures" (Duminica la ora 6), l’histoire de deux jeunes amoureux combattant le régime fasciste dans la Roumanie de 1940. Trois ans plus tard, il met en scène "La Reconstitution" (Reconstitution), une satire sociale très noire, interdite pendant près de deux ans en Roumanie.

    De 1956 à 1972, il monte une trentaine de pièces classiques et contemporaines. Un bon nombre de ses spectacles sont invités dans différents festivals.

    En 1972, après une série de mises en garde, son spectacle « Le Revizor » est interdit. Il fuit alors le régime de Ceausescu et s’ exile à Paris pendant près de 20 ans. Il met en scène, entre autres, « Turandot » en 1974, au Théâtre de Chaillot, avec Andréa Ferréol, puis, au Théâtre de la Ville, des pièces de Tchekhov, Ionesco, Gorki, Ibsen, Pirandello, Strindberg.

    Lucian Pintilie retourne dans son pays natal en 1992 et signe "Le Chêne" (Chene), un film autour du voyage initiatique et intérieur d’une enseignante de Bucarest à mi-chemin entre l’univers de Federico Fellini et celui de Emir Kusturica. En 1994, il réalise une fable antimilitariste avec "Un été inoubliable", avec Kristin Scott Thomas dans le rôle principal. Il met en scène en 1996 "Trop tard", puis "Terminus Paradis" (Last Stop Paradise), l’histoire d’une tragique passion amoureuse entre une serveuse et un jeune militaire, film récompensée du prix spécial du Jury au festival de Venise en 1998.

    En 2001, Lucian Pintilie réalise "L’après-midi d’un tortionnaire", le récit d’un ex-tortionnaire de prisons communistes qui avoue ses crimes à une journaliste débutante. Deux ans plus tard, le metteur en scène retrouve un ton satyrique avec "Niki et Flo", présenté lors de la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2003.

    Réalisation - filmographie

    - Niki et Flo (2003)
    ... autre titre : Niki and Flo (International : English title)
    - Après-midi d’un tortionnaire, L’(2001)
    ... autre titre : Dupa-amiaza unui tortionar (Romania)
    ... autre titre : The Afternoon of a Torturer (International : English title)
    - Terminus paradis (1998)
    ... autre titre : Next Stop Paradise (International : English title)
    ... autre titre : The Man with the Rifle
    - Prea târziu (1996)
    ... autre titre : Too Late (USA)
    ... autre titre : Trop tard (France) [fr]
    - Lumière et compagnie (1995)
    ... autre titre : Lumière and Company (International : English title)
    ... autre titre : Lumiere y compañía (Spain)
    - Un été inoubliable (1994)
    ... autre titre : An Unforgettable Summer (International : English title)
    - Balanta(1992)
    ... autre titre : Chêne, Le (France)
    ... autre titre : Stejarul (Romania)
    ... autre titre : The Oak (USA)
    - De ce trag clopotele, Mitica (1981)
    ... autre titre : Why Are the Bells Ringing, Mitica ?
    - Paviljon VI(1978)
    - Paviljon broj VI (1973) (TV)
    - Reconstituirea (1968)
    ... autre titre : Reconstruction
    - Duminica la ora 6 (1965)
    ... autre titre : Sunday at Six
    ... autre titre : Dimanche à six heures




    [Ajouter ce site à vos favoris]- [Moldovanet, votre page de démarrage]- [Accueil]- [Mentions légales]- [Plan] - [Home] -
    Copyright © 2004-2007 Moldovanet. All rights reserved.