• ACTUALITES MOLDAVIE
  • CULTURE moldavie
  • E-Cartes Postales
  • ECONOMIE moldavie
  • HISTOIRE moldavie
  • INFOS PRATIQUES
  • LIBRAIRIE
  • MOLDAVIE GEO
  • TOURISME moldavie
  • ULTIMELE STIRI
  • VENIR EN FRANCE
  • VIE ASSOCIATIONS
  • WeekEnd cu Tine

  • Google
    ACCUEIL > HISTOIRE moldavie > LES VOIVODS > STEFAN CEL MARE

    STEFAN CEL MARE



    2004 est l’année STEFAN CEL MARE. Il y a 500 ans disparaissait Stefan Cel Mare ( Etienne le Grand ) . À cette occasion, en Roumanie et en Moldavie plusieurs manifestations culturelles ont eu lieu. C’est le personnage le plus important de la Moldavie.

    Stefan cel Mare a régné entre 1457-1504 . Pendant les 47 ans de son règne, il a livré de nombreuses batailles : avec les Hongrois à Baia Mare (1467), avec les Tatars à Lipnic (1469), avec les Polonais à Codrii Cosminului (1497), mais surtout avec les Turcs à Vaslui (1475), Razboieni (1476), Catlabuga (1485), Scheia (1486). Stefan cel Mare a empêché l’ invasion des Turcs vers l’ Europe Centrale et l’ Europe de l’Est, devenant ainsi le défenseur du monde chrétien . Sefan Cel Mare, pendant son règne, a construit 44 monastères : Neamt, Voronet, Putna et il a contribué au monastère Zografos du Mont Athos.

    Il n’était pas seulement un combattant de vocation, et un fin stratège, il était un véritable homme d’Etat qui a consolidé la civilisation en Moldavie. Il était un esprit de la Renaissance. Le pape Sixte IV a fait l’éloge d’Etienne : « Tu es vraiment le défenseur du monde chrétien ». Il fut nommé le Grand et Saint de sont vivant, ce n’est qu’en juillet 1992 qu’il fut sanctifié, il meurt le 2 juillet 1504. Le corps de Stefan Cel Mare repose au monastère de Putna.

    Esprit juste, Etienne Le Grand a instauré en Moldavie la sécurité, la loi, la justice, la même pour tous. C’est un souverain éclairé, progressiste pour cette époque : il a installé l’égalité des droits .

    Etienne le Grand possédait une vaste culture : il connaissait plusieurs langues : latin, grec, italien. Etienne le Grand fut le contemporain de Léonard de Vinci, de Michel-Ange, ou de Christophe Colomb.
    Il a construit plus de 40 églises, des monastères, des ermitages. Il a édifié des villes et des villages. L’armée le vénérait, les paysans l’aimaient. Etienne le Grand a gouverné la Moldavie presque 48 ans. Paradoxalement, bien qu’ayant livré de nombreux combats durant sont règne, la Moldavie a connu la plus grande période de prospérité économique, et culturelle, les constructions les plus spectaculaires, l’abondance, et la tranquillité.Il n’a pas été seulement un grand chef de guerre, mais aussi un grand diplomate sensé et raffiné, ses messagers sillonnaient toute l’Europe, son nom et celui de son pays était connu et respecté au delà des frontières de la Moldavie. Pour la Moldavie, s’ouvrait en effet une ère nouvelle. Celui « que l’ont trouvait là où on ne l’attendait plus » allait se montrer bientôt « habile guerrier », un fin stratège et un administrateur sans égal.



    En avril 1457 lorsqu’il accéda au trône de la Moldavie, Etienne le Grand commença le plus long règne que la Moldavie allait connaître tout au long de son histoire.

    Il avait 17 ans et afin de se rendre maître du pouvoir, il recevait l’appui du prince de Valachie, Vlad Tepes (Vlad l’empaleur), lui aussi une figure légendaire, qui donnera naissance au mythe de Dracula. Cette aide il lui rendra, pour l’aider à récupérer son trône en 1476. En octobre et novembre 1476 a lieu la campagne de Stefan cel Mare en Valachie. En même temps, pénètrent en Transylvanie les comtes Etienne Bathory et Vlad Tepes. Stefan cel Mare s’empare de Tirgiviste et réinstalle sur le trône de Valachie Vlad Tepes à la place de Laiota Basarab qui s’enfuit vers le Danube. En décembre, aidé par les turcs, Laiota Basarab revient en Valachie, vainc et tue Vlad Tepes, reprenant le trône.



    Plusieurs princes des principautés ont lutté contre les Ottomans, notamment Mircea cel Batrân (Mircea l’Ancien, 1386-1418), Vlad Tepes (Vlad L’Empaleur, 1428-1476) et Stefan cel Mare (Etienne le Grand, 1457-1504).

    Peu après la chute de Constantinople, Stefan cel mare, voïvode de Moldavie , demandera vainement aux souverains occidentaux de le soutenir dans sa lutte contre les ottomans, leur rappelant que son pays était une porte de la chrétienté. Mais l’Occident est alors déchiré par des conflits internes et il ne recevra aucune réponse. Un message de demande d’aide au Pape, se soldera par une lettre d’encouragement à continuer sa lutte contre l’ennemi ottoman.

    Stefan cel Mare, ne pouvant compter que sur ses propres forces, construit des citadelles défensives, mais aussi plusieurs des monastères peints de Moldavie.

    Après la victoire de Inalt, contre les Ottomans, il écrivit au pape Sixte IV qui ne lui avait envoyé aucune aide :
    « Grâce à l’appui du bon Dieu tout puissant, nous avons combattu les ennemis de la chrétienté, nous les avons vaincus et nous les avons foulés au pieds, et nous les avons tous passé au fil de l’épée.
    Fait pour lequel notre bon Dieu soit loué »



    Il a été le grand fondateur d’églises, la première fut Putna consacré en1469 est demeuré jusqu’à nos jours une sorte de symbole.

    Dès le début, il avait désiré qu’elle serve de nécropole pour sa famille. Après 47 ans de règne, le corps du père de la Moldavie, comme il était nommé de sont vivant, fut placé dans la crypte de l’église de Putna.

    Sa fin terrestre fut annoncé par un hiver très rigoureux et ultérieurement par de terribles inondations.

    Il fut enterré habillé des vêtements qu’il avait porté sur les champs de batailles. La tête entourée de la couronne avec laquelle il avait été proclamé voïvode, dans l’église Mirauti de Suceava en Bucovine.

    2004 A ETE DECLAREE "ANNEE ETIENNE LE GRAND" PAR L’UNESCO




    A LIRE AUSSI ...



    [Ajouter ce site à vos favoris]- [Moldovanet, votre page de démarrage]- [Accueil]- [Mentions légales]- [Plan] - [Home] -
    Copyright © 2004-2007 Moldovanet. All rights reserved.