• ACTUALITES MOLDAVIE
  • CULTURE moldavie
  • E-Cartes Postales
  • ECONOMIE moldavie
  • HISTOIRE moldavie
  • INFOS PRATIQUES
  • LIBRAIRIE
  • MOLDAVIE GEO
  • TOURISME moldavie
  • ULTIMELE STIRI
  • VENIR EN FRANCE
  • VIE ASSOCIATIONS
  • WeekEnd cu Tine

  • Google
    ACCUEIL > MOLDAVIE GEO > MOLDAVIE MOLDOVA > MOLDAVIE MOLDOVA

    MOLDAVIE MOLDOVA



    Histoire, p1
    Langues - Populations, p1
    Situation, p1
    Géographie, p1

    Histoire

    Article plus détaillé : Histoire de la Moldavie

    La Moldavie actuelle correspond à l’ancienne République socialiste soviétique de Moldavie qui a proclamé son indépendance le 27 août 1991 dans les mêmes frontières, délimitées par Staline en 1940 et confirmées en 1947 par le traité de Paris. La Roumanie tire son origine de l’ancienne Dacie, habitée par les Daces ou Gètes, un peuple indo-européen apparenté aux Thraces. La Dacie ne correspondait pas tout à fait à la Roumanie et à la Moldavie actuelles : elle englobait l’Olténie, la Transylvanie et à une partie de la Hongrie, et s’étendait des Carpates au nord jusqu’au Danube au sud, et du Nistru à l’est jusqu’à la Tisza à l’ouest.

    Celle-ci ne couvre que 32 % de la principauté roumaine moldave médiévale (Bessarabie et Bucovine) et se trouve amputée au sud de son accès à la mer Noire et affublée à l’Est d’une bande de terre auparavant ukrainienne, la Transnistrie. Il s’agissait d’une volonté délibérée des autorités de Moscou pour empêcher le retour de la province dans le giron roumain.

    Langues - Populations

    La population a une grande diversité ethnique, linguistique et culturelle (65 % de Roumains, 27 % de Russes et d’Ukrainiens, 8 % de minorités : Gagaouzes, Juifs, Allemands, Bulgares), due tout autant au brassage de cultures qu’aux grandes vagues migratoires organisées sous Staline. Le groupe majoritaire parle le roumain et est à une très grande majorité de religion orthodoxe russe. Pour des raisons politiques, la langue moldave a été présentée comme une langue distincte du roumain. Les minorités les plus importantes du pays sont les Ukrainiens (13,8 %) et les Russes (13 %). Ces deux communautés linguistiques sont puissantes, d’une part, parce qu’elles sont solidaires et forment une coalition de 26,8 %, d’autre part, parce qu’elles constituent une classe sociale privilégiée, économiquement plus riche et omniprésente dans les grandes villes et surtout dans la capitale. Les petites minorités de la Moldavie sont les Gagaouzes (3,5 %), les Bulgares (2 %), les Juifs (1,5 %).

    Situation

    La république de Moldavie (ou Moldova) est un petit État de 33 700 km² situé au sud-est de l’Europe. Elle est enclavée, à l’est et au sud par l’Ukraine, et à l’ouest par la Roumanie. Le fleuve Prout sépare la Moldavie (à l’est) de la Roumanie (à l’ouest). La partie orientale de la Moldavie comprend une petite bande (appelée la Transnistrie), entre le Nistru (Nistru étant le nom du Dniestr en russe) et la frontière ukrainienne. L’ accès à la mer Noire se fait par un débouché de moins d’un kilomètre sur le Bas-Danube. La capitale est Chisinau (appelée en russe Kichinev) ; c’est aussi la ville principale du pays. Les autres villes importantes sont Tiraspol (184 000 habitants) et Tighina (162 000 habitants).

    La Moldavie est divisée en plusieurs unités administratives, dont deux régions autonomes appelées unitate teritoriala autonoma (Gagaouzie et Transnistrie), dix judetule (ou « comtés ») et une municipalité ou municipiul à statut spécial (Chisinau Oras). Les judetule sont les suivants : Balti, Cahul, Chisinau, Dubasari, Edinet, Lapusna, Orhei, Soroca, Tighina et Ungheni.

    Géographie

    Article plus détaillé : Géographie de la Moldavie

    Située dans le sud-est européen, aux confins des Balkans entre les Carpates, les grandes plaines ukrainiennes et la mer Noire. La Moldavie se trouve au cœur d’une zone géostratégique, entre Est et Ouest. Elle a été toujours disputée par les grandes puissances. La XIV ième armée russe y stationne ( Transnistrie ). Elle surveille le côté ouest et l’Ukraine. La position de la Moldavie est fragilisée par le fait que ses débouchés traditionnels vers l’Est (Ukraine, Russie) passent obligatoirement par la Transnistrie, région sécessionniste à majorité russophone. De plus, le pays, hors la Transnistrie, est circonscrit par deux fleuves : le Prout et le Nistru, ce qui accentue son isolement.

    La Moldavie est une enclave, au sens économique du terme, du fait des obstacles qui freinent les échanges : obstacles physiques (insuffisance d’infrastructures, de points-frontières) ou économique (coût de transport prohibitifs, sous-développement).




    A LIRE AUSSI ...



    [Ajouter ce site à vos favoris]- [Moldovanet, votre page de démarrage]- [Accueil]- [Mentions légales]- [Plan] - [Home] -
    Copyright © 2004-2007 Moldovanet. All rights reserved.