• ACTUALITES MOLDAVIE
  • CULTURE moldavie
  • E-Cartes Postales
  • ECONOMIE moldavie
  • HISTOIRE moldavie
  • INFOS PRATIQUES
  • LIBRAIRIE
  • MOLDAVIE GEO
  • TOURISME moldavie
  • ULTIMELE STIRI
  • VENIR EN FRANCE
  • VIE ASSOCIATIONS
  • WeekEnd cu Tine

  • Google
    ACCUEIL > MOLDAVIE GEO > SOROCA MOLDAVIE > SOROCA la forteresse

    SOROCA la forteresse



    La ville de Soroca, d’environ 40 000 personnes, est le centre administratif du district de Soroca. Elle est située sur la rive du fleuve Nistru. Le blason de ville représente la forteresse de Soroca sur un fond pourpre. Dés le 15 ième siècle on trouve des textes parlant de Soroca comme d’une forteresse importante dans le système de fortification de la Moldavie. Pourtant, les fondations semblent plus anciennes. Suivant les historiens, les premières fortifications datent des Daces et ensuite dans le milieu des années 1500, suivant les ordres du souverain local Petru Rares, les constructeurs venus de Transylvanie ont construit une forteresse en pierre sur la rive du Nistru.

    Il y a une douzaine de théories concernant l’origine du nom de la ville. Le nom de la ville viendrait du mot roumain ’soroci’, qui représente la sorcellerie et la narration des sorts. Selon les versions moins romantiques, ’soroca’ provient du nom du propriétaire ou, ce qui semble encore plus probable, du mot ’saraki’, la pauvreté.

    Soroca est la capitale des Bohémiens moldaves : il y a plus de 50 ans les familles de Bohémiens les plus riches de l’Europe de l’Est se sont installées ici et beaucoup d’agences de voyages organisent des tours de la soi-disant colline de Bohémiens dans le centre de la ville, où l’on trouve des palais luxueux.

    Mais c’est la forteresse de Soroca qui est l’emblème de la ville. Elle est bien préservée et a fière allure encore aujourd’hui. La hauteur de ses murs extérieurs dépasse les 20 m ; leur épaisseur atteint 3,5 m. La forteresse de Soroca a été conçue comme un cercle de 30 m de diamètre, le cercle permettant une meilleure rigidité de la structure. Sur le périmètre du cercle, 4 tours rondes à égale distance et 1 tour devant la porte. À l’étage supérieur de la tour de la porte il y avait une petite chapelle. Il vaut mieux visiter la forteresse avec le guide qui vous racontera son histoire et de nombreuses légendes.

    Les visites sont assurées par M. Nicolae Bulat, un historien qui connaît parfaitement l’histoire du district de Soroca et qui parle parfaitement l’anglais. Grâce à son effort, le Musée local d’Histoire qui a commencé en 1959 avec 5 oeuvres exposées est actuellement en pleine expansion. Les collections du musée contiennent plus de 30 mille objets fabriqués, les plus intéressants d’entre eux ont été découverts sur les sites de Soroca, Trifauti et Varvareuca. Dites-lui que vous venez de la part du site vous serez les bienvenus.

    Vous pouvez visiter les monuments architecturaux de la ville ; parmi eux il y a 2 belles églises : la rue Andrew de Thessalonica et la rue Theodore Stratilat et la Cathédrale d’e l’Assomption.

    A l’entrée de Soroca ne manquez pas l’ermitage de Bekir fondé au 9 ième siècle. L’ermitage est composé d’une grotte située à une hauteur de 4 m, divisée en plusieurs pièces intérieures, avec une petite fenêtre carrée singulière. Les murs de l’ermitage gardent les signes d’icônes. Bien que l’ermitage soit protégé par l’état, il a lourdement souffert du graffiti des touristes.
    Si vous n’avez pas peur de monter des centaines de marches, n’hésitez pas à aller sur la colline. Vous trouverez en haut une tour, une petite église, et une vue imprenable sur le Nistru, la ville de Soroca et sur l’autre rive l’Ukraine.

    À environ 7 kms au sud de la ville, la forêt de Trifauti et le couvent de Casauti. En plus vous pouvez visiter le manoir d’Okhanovichs dans le village Mandac.




    A LIRE AUSSI ...



    [Ajouter ce site à vos favoris]- [Moldovanet, votre page de démarrage]- [Accueil]- [Mentions légales]- [Plan] - [Home] -
    Copyright © 2004-2007 Moldovanet. All rights reserved.