• ACTUALITES MOLDAVIE
  • CULTURE moldavie
  • E-Cartes Postales
  • ECONOMIE moldavie
  • HISTOIRE moldavie
  • INFOS PRATIQUES
  • LIBRAIRIE
  • MOLDAVIE GEO
  • TOURISME moldavie
  • ULTIMELE STIRI
  • VENIR EN FRANCE
  • VIE ASSOCIATIONS
  • WeekEnd cu Tine

  • Google

    Du XVIII au XX siècle




    Du XVIIIème siècle à la II ème guerre mondiale :

    Suite à la guerre russo-turque de 1806-1812, le territoire de la Moldavie situé entre le Prut et le Nistru, appelé plus tard "Bessarabie", est annexé par l’Empire russe. L’Empire russe occupe la région de la Bessarabie entre 1812 et 1856, à la suite de la 6ème guerre russo-turque et de la signature du traité de Bucarest en 1812, le reste de la Moldavie et la Valachie revenant à la Roumanie. Alexandru Ioan Cuza a été élu prince de Walachie et de la partie de la Moldavie qui s’étend à l’ouest du fleuve Prut, créant les bases de la Roumanie moderne. Alexandru I Cuza fonde la Roumanie en 1861 par la réunion de la Moldavie et de la Valachie (perte de la guerre de Crimée par les Russes). Mais, la pression des Russes, notamment par le biais d’une colonisation continue, se poursuit.
    En 1917, pendant la Première Guerre Mondiale et la révolution bolchévique, les chefs politiques de la Bessarabie créent un Conseil national (Sfatul Tarii), qui déclare la Bessarabie : République démocratique indépendante de Moldavie, fédérée avec la Russie. En février 1918, la nouvelle république déclare son indépendance complète de la Russie et, deux mois plus tard, vote pour s’unir à la Roumanie, ce fait irritant fortement le gouvernement russe. Entériné par la Conférence de Paris en 1920, la Roumanie réunit alors les trois provinces : la Valachie, la Moldavie et la Transylvanie. De leur côté les Russe créent alors une République socialiste soviétique autonome de Moldavie en 1924, avec pour capitale Tiraspol (en 1929) sur le territoire de la République d’Ukraine (la Transnistrie actuelle).

    La Moldavie soviétique :

    A la suite du protocole secret du pacte germano-soviétique d’août 1939, les Soviétiques envahissent la Bessarabie en juin 1940. Celle-ci est ensuite reprise entre 1941 et 1944 par les Roumains, devenus alors alliés de l’Allemagne. Des déportations de Juifs et de Tsiganes sont perpétrées en grand nombre. En 1944, les Soviétiques reprennent la Bessarabie, l’annexent et créent ainsi la République socialiste soviétique de Moldavie (Bessarabie et République socialiste soviétique autonome de Moldavie), reconnue par le Traité de Paris de 1947.
    Toute l’économie est dès lors orientée vers les besoins de l’URSS. La soviétisation comprend également la déportation de Moldaves en Sibérie ou au Kazakhstan et l’imposition du cyrillique. Une théorie est même avancée pour justifier que le roumain et le moldave sont deux langues différentes. Le moldave est désormais écrit en cyrillique. En principe,le différend territorial entre l’URSS et la Roumanie, est clos, puisque les deux Etats sont communistes et amis. Les tensions n’ont pourtant pas disparu, et se cristallisent à la fin des années 1980 : la revendication de la reconnaissance de la langue moldave est au centre des débats. Le Parlement moldave est contraint de reconnaître le moldave comme langue officielle en 1989, le Front populaire moldave est créé, le drapeau moldave reconnu, tout comme la souveraineté moldave le 23 juin 1990.
    Avec la restauration de la puissance soviétique en Moldavie, la politique du gouvernement de Staline tend à russifier la population. L’alphabet cyrillique est imposé à la langue moldave, qui est pourtant une langue latine. Les Russes et Ukrainiens sont invités à migrer en Moldavie et particulièrement en Transnistrie. Le gouvernement réquisitionne de grandes quantités de produits agricoles en dépit d’une moisson faible. La Moldavie devient le verger de l’URSS.



    A LIRE AUSSI ...



    [Ajouter ce site à vos favoris]- [Moldovanet, votre page de démarrage]- [Accueil]- [Mentions légales]- [Plan] - [Home] -
    Copyright © 2004-2007 Moldovanet. All rights reserved.