• ACTUALITES MOLDAVIE
  • CULTURE moldavie
  • E-Cartes Postales
  • ECONOMIE moldavie
  • HISTOIRE moldavie
  • INFOS PRATIQUES
  • LIBRAIRIE
  • MOLDAVIE GEO
  • TOURISME moldavie
  • ULTIMELE STIRI
  • VENIR EN FRANCE
  • VIE ASSOCIATIONS
  • WeekEnd cu Tine

  • Google

    IASI



    Construite sur les versants de sept collines, Iasi est la capitale historique de la Moldavie (avant l’indépendance de la Bessarabie). Elle est réputée pour son université (la plus ancienne et l’une des plus prestigieuses). Appelée la ville des chroniqueurs car beaucoup de fondateurs de la culture roumaine y sont nés ou y ont vécu. Iasi, capitale de la Principauté de Moldavie, située sur la route commerciale traditionnelle vers la Russie, a été considérée comme la capitale culturelle et spirituelle de la Roumanie jusqu’en 1859. Elle connaît aujourd’hui une vie culturelle et universitaire très intense.

    - Géographie

    Composée des six départements de Bacau, Botosani, Iasi, Neamt, Suceava et Vaslui la région Nord-Est s’étend sur 36850 km², soit plus de 15% du territoire roumain. La région possède plus de quatre millions d’habitants et Iasi en compte plus de 400 000.

    -Climat
    D
    ues au relief, les températures moyennes annuelles de la région s’échelonnent de 0° C au sommet des montagnes (département de Suceava), à 9,8° C en plaine (à Birlad).

    -Relief
    Marqué par la diversité, le relief de la région présente une zone montagneuse appartenant aux Carpates Orientales, les sous-unités subcarpatiques, des plateaux et des plaines. L’altitude la plus haute de la région est de 2100 m au Mont Pietrosu, dans les montagnes Calimani tandis que Botosani, Iasi et Vaslui se situent à environ 100 m au dessus du niveau de la mer.

    - Histoire
    - 1359 : constitution de l’Etat féodal indépendant de Moldavie (voïvodat) - 1408 : première mention du nom de Iasi - 1434 : une Cour Princière est installée à Iasi - 1538 : la Moldavie devient un Etat autonome vassal de l’Empire Ottoman - 1564 : la ville devient la résidence principale des princes moldaves - 1600 : Mihai Viteazul signe l’union éphémère des trois principautés Valachie, Moldavie et Transylvanie - 1642 : synode de Iasinio - 1774 : la Moldavie est placée sous la protection de la Russie
    - 1812 : l"Empire Russe occupe la moitié est de la Moldavie et fixe la frontière sur le Prut
    - 1835 : création du premier Institut Supérieur Academi "Mihãileanã" par Gheorghe Asachi à Iasi
    - 1859 : Alexandru Ioan Cuza est élu prince de Moldavie et de Valachie par les boyards ; l’union des deux principautés est proclamée définitive
    - 1860 : création de la première Université du pays sous le règne d’Alexandru Ion Cuza
    - 1864 : création de la première Chambre de Commerce de Roumanie sous le règne d’Alexandru Ion Cuza
    - 1867 : première parution de la revue Convorbiri literare, où les poètes de l’époque furent publiés
    - 1871 : apparition de la revue culturelle Contemporanul
    - 1906 : apparition de la revue culturelle Viata româneascã
    - 1918-1940 : la Bessarabie est rattachée à la grande Roumanie
    - 1990 : ouverture du Centre Culturel Français de Iasi

    Francophonie
    La Roumanie est un pays francophile et la région de Moldavie ne l’est pas moins. En effet, cette région est historiquement francophile. Voici une brève chronologie des évènements qui ont contribué à en faire une partenaire importante de la francophonie et la région la plus francophone de la frontière orientale de l’Europe.
    - XVIIIème siècle : le français devient en Roumanie la langue de la diplomatie, de la culture, des études et de la communication
    - 1797 : Paris nomme ses premiers consuls à Bucarest et à Iasi ; les fils de boyards et de princes partent étudier en France
    - à partir de 1813 : de nombreux Français issus de l’armée en déroute de Napoléon Ier s’installent à Iasi
    - 1829 : le premier quotidien en langues roumaine et française paraît sur initiative de Gheorge Asachi
    - 1832 : une troupe française de théâtre ouvre à Iasi le premier théâtre permanent de Moldavie
    - 1835 : la première véritable institution de culture et d’enseignement supérieur de Moldavie L’"Académie Mihailena" est fondée à Iasi, l’étude du français y est obligatoire
    - 1856 : le Consul français Victor Place entre en fonctions à Iasi et travaille à l’union politique des Principautés Moldo-Valaques avec Al. I. Cuza et M. Kogalniceanu
    - 1860 : la première université de Roumanie est inaugurée à Iasi ; le français est la première langue étrangère étudiée
    - 1916 : le Roi Ferdinand engage la Roumanie aux côtés de la France dans la guerre contre la Prusse
    - 1917 : Iasi devient la capitale de la Roumanie libre et devient la base de la mission militaire et médicale française du général Berthelot
    - 1921 : le centre français "Lutetia" est créé à Iasi par le professeur Nicolae Serban de la Chaire de français de l’Université de Iasi
    - l’entre deux guerres : la Roumanie vit à l’heure française et Paris devient l’endroit privilégié des artistes et écrivains roumains
    - fin des années 1940 : les institutions françaises sont contraintes de cesser leurs activités
    - 1957 : le français, remplacé après la guerre par l’enseignement obligatoire du russe, est à nouveau étudié
    - dès 1990 : les institutions françaises rouvrent leurs portes, le français est plus que jamais dans le coeur des Roumains

    Université
    L
    a région de Moldavie abrite le centre universitaire le plus ancien de Roumanie et le deuxième plus important en nombre d’étudiants. L’Université Alexandru Ioan Cuza de Iasi, inaugurée en 1860, en présence du prince régnant Alexandru Ioan Cuza et de Mihail Kogalniceanu, accueillit de nombreuses personnalités qui ont marqué la culture roumaine, voire universelle.

    L’Université de Iasi est très active et très réputée dans de nombreux domaines scientifiques. Sa Bibliothèque Centrale Universitaire est aussi l’une des plus importantes du pays. Elle est dirigée par un intellectuel francophone de renom, ancien professeur à l’INALCO à Paris et spécialiste de Proust, le Professeur Alexandru Calinescu.
    Par ailleurs, a Iasi se trouvent l’ Université Technique Gheorghe Asachi, l’ Université de Médecine et de Pharmacie Gr. T. Popa, l’Université de Sciences Agronomiques et Vétérinaires Ion Ionescu de la Brad, l’Université d’Art George Enescu ainsi que des Universités privées qui entretiennent toutes des rapports privilégiés avec le milieu universitaire français.

    Actuellement 15.000 étudiants, dont de nombreux étudiants étrangers, notamment français venant grâce au programme SOCRATES de l’Union Européenne étudient à Iasi. De plus, l’Université Alexandre Ioan Cuza possède une filière francophone dans la faculté de Géographie, où les cours sont exclusivement donnés en langue française.

    Culture
    A Iasi se trouvent d’importantes institutions culturelles telles le Théâtre National « Vasile Alecsandri », l’Opéra Romàna, la Philharmonie Moldova et de nombreux musées dont les principaux sont réunis au Palais de la Culture. Iasi est aussi une capitale littéraire avec ses cercles et cénacles, ses nombreuses maisons d’édition, ses revues littéraires, et surtout son Musée de la Littérature.

    La Moldavie a vu naître de nombreux intellectuels qui sont venus enrichir la culture de leur pays et contribuer activement à son développement culturel et scientifique. C’est dans la ville de Iasi que naquit, grâce à l’initiative de Gheorghe Asachi, le théâtre en langue nationale. La ville se manifesta également très tôt sur le plan littéraire avec des revues et des sociétés animées par de grands écrivains moldaves. Le cercle d’écrivains le plus connu de Roumanie s’est formé à Iasi et devint un facteur important pour le développement de la littérature roumaine du XIXème siècle. Cette société, appelée « Junimea » (la jeunesse), reposait de grandes figures de la spiritualité roumaine : Mihaï Eminescu, Titu Maiorescu et Ion Creanga. Cependant, l’apport des intellectuels moldaves ne s’arrête pas aux frontières de la Roumanie et certaines personnalités moldaves (dont Benjamin Fondane et Tristan Tzara) ont contribué à renforcer les liens culturels entre la France et la Roumanie.



    D I A P O R A M A : diaporama

    Catégorie MOLDAVIE ROUMANIE.

    Cliquez sur une photo pour lancer le diaporama


    A LIRE AUSSI ...




    [Ajouter ce site à vos favoris]- [Moldovanet, votre page de démarrage]- [Accueil]- [Mentions légales]- [Plan] - [Home] -
    Copyright © 2004-2007 Moldovanet. All rights reserved.