• ACTUALITES MOLDAVIE
  • CULTURE moldavie
  • E-Cartes Postales
  • ECONOMIE moldavie
  • HISTOIRE moldavie
  • INFOS PRATIQUES
  • LIBRAIRIE
  • MOLDAVIE GEO
  • TOURISME moldavie
  • ULTIMELE STIRI
  • VENIR EN FRANCE
  • VIE ASSOCIATIONS
  • WeekEnd cu Tine

  • Google
    ACCUEIL > VIE ASSOCIATIONS > CARE > Aide aux enfants

    Aide aux enfants



    ASSEMBLEE CARE France 22NOV 2005

    Programmes de SERA en Roumanie/Moldavie Le nombre d’enfants abandonnés en Roumanie reste à 10.000 par an depuis plusieurs années ! L’adoption internationale est toujours interdite en Roumanie sous la pression de l’Union européenne ! CARE/SERA qui s’oppose à cette décision irraisonnable, continue de développer des actions sur les effets de l’abandon mais travaille également sur les causes de ce phénomène. Inlassablement, CARE/SERA poursuit son action d’amélioration des conditions d’accueil des enfants abandonnés soit en apportant, dans les orphelinats adaptés, les services nécessaires pour satisfaire les besoins des enfants (formation du personnel, apport d’équipement éducatif et de récupération,...), soit en fermant les derniers mouroirs pour les remplacer par des orphelinats aux normes internationales. Aussi afin d’appuyer le gouvernement roumain dans sa politique de désinstitutionalisation des enfants abandonnés, CARE/SERA a développé une formation destinée aux assistantes maternelles. Cette formation est orientée sur la qualité de l’accueil des enfants abandonnés. A ce jour CARE/SERA a déjà effectué cette formation pour plus de 500 femmes. Mais le premier des objectifs de CARE/SERA est de réduire ce nombre de 10.000 enfants abandonnés et donc de s’attaquer au fond du problème : l’ABANDON. Pour cela CARE/SERA a développé à l’échelle nationale, un vaste programme de prévention de l’abandon axé sur la mise en place du planning familial. L’objectif étant de réduire le nombre des grossesses non désirées et de fait le nombre d’enfants abandonnés. Après une année nous avons déjà des résultats probants avec pour certains départements une diminution de moitié du nombre d’enfants abandonnés. Programmes SERA en France Au cours de l’année écoulée, 7 enfants sont venus en France, pour soins médicaux.
    - 6 enfants sont placés en familles d’accueil, les soins sont en cours
    - Marius Onofrei, 4 ans, souffrant d’arthrogrypose.
    - Dan-Mihai Caldarescu, 4 ans ½, souffrant d’une fente palatine.
    - Calin Aurar, 2 ans ½ , souffrant d’un syndrome néphrotique.
    - Nadia Groza, 1 ans, souffrant d’arthrogrypose.
    - Rudolf Kallai, 5 ans, souffrant de cécité (cataracte congénitale). Grâce à une intervention Rudolf a recouvré la vue.
    - 1 enfant est retourné en Roumanie Sevilen Iasar, 9 ans, souffre d’un myéloméningocèle. Elle est venue à trois reprises pour consultations puis intervention chirurgicale. Un second temps opératoire est prévu fin 2005, à l’hôpital Necker Enfants Malades.

    Médical Plusieurs enfants ont subi une intervention chirurgicale, toutes se sont bien passées. Coco Arif Coco Arif est décédé en août 2004, à l’âge de 7 ans, des suites d’une leucémie.. Il était arrivé en France en février 2001. Réunion annuelle La réunion annuelle des familles d’accueil s’est déroulée fin mai, à Saint Prix (95). Pour la première fois, elle était organisée par Care/Sera. Nous y avions convié Madame Violeta Elefterie, déléguée par le Chef de l’Autorité Nationale pour la Protection de l’Enfant. Enfants arrivés en France depuis juin 2005
    - Bogdan Druga, 4 ans, souffrant d’un myéloméningocèle et d’une hydrocéphalie.
    - Adrian Sandulache, 9 ans, souffrant d’une hydrocéphalie et d’une hémiparésie gauche.




    [Ajouter ce site à vos favoris]- [Moldovanet, votre page de démarrage]- [Accueil]- [Mentions légales]- [Plan] - [Home] -
    Copyright © 2004-2007 Moldovanet. All rights reserved.