• ACTUALITES MOLDAVIE
  • CULTURE moldavie
  • E-Cartes Postales
  • ECONOMIE moldavie
  • HISTOIRE moldavie
  • INFOS PRATIQUES
  • LIBRAIRIE
  • MOLDAVIE GEO
  • TOURISME moldavie
  • ULTIMELE STIRI
  • VENIR EN FRANCE
  • VIE ASSOCIATIONS
  • WeekEnd cu Tine

  • Google
    ACCUEIL > ACTUALITES MOLDAVIE > EVENEMENTS > DACIA LOGAN Roumanie

    DACIA LOGAN Roumanie



    La Dacia Logan de Renault arrive en France.

    RENAULT a décidé le lancement d’un nouveau modèle connu sous le nom de code X90 pour la Roumanie et pours les pays émergents. Ce projet est plus connu sous le nom de voiture à 5000 Euros. En fait l’objectif initial était de concevoir une voiture pour 5000 $. La LOGAN a vu donc son prix passer à 5000 Euros et elle arrive en France au prix de base de 7500 Euros.
    Le site de production Automobile Dacia est localisé à environ 120 km au Nord-Ouest de Bucarest, dans la région d’Arges.L’usine DACIA est situé à PITESTI à environ 150 kms de Bucarest.

    Une équipe de cadres Renault dirigent l’usine. Peu à peu, les intervenants envoyés dans ces nouveaux territoires ont compris que ce n’était pas des territoires conquis. Le travail des cadres et dirigeants expatriés dans leurs nouvelles filiales a pris une toute autre voie. La voie du dialogue, du partage des expériences, de la rencontre des cultures.

    LA LOGAN

    La Logan n’est pas une voiture au rabais. Bien au contraire. . La Logan n’est pas vraiment belle. On a l’impression de revoir les garnissages des Clio 2 et R19 de base d’il y a une douzaine d’années. Pas de couleurs chatoyantes pour la sellerie. Un aspect sobre. Mais la Logan cache bien son jeu. Sous des dehors -et un dedans- austère, elle supporte la comparaison avec ses concurrentes et recèle même quelques trésors. Par exemple, à l’intérieur, une fois passé la grisaille des garnissages, on constate que la finition est bonne et les matériaux employés présentent un aspect tout à fait convenable. La planche de bord monobloc (c’est du solide) présente plutôt bien en dépit de plastiques durs et l’instrumentation lisible inclut un compte-tours dès la finition de base. Elle laisse assez d’espace pour 5 adultes en garde au toit comme en longueur aux jambes. . Plus de 500 litres pour les bagages, et ce malgré une roue de secours normale sous le plancher font oublier l’absence d’un dossier de banquette rabattable, voire l’oubli d’une trappe à skis afin de caser des objets longs.

    Le comportement n’a pas à rougir de la comparaison avec les compactes occidentales actuelles et s’avère bien plus convaincant que celui de la plupart des coréennes de la catégorie.

    Deux moteurs à essence pour l’instant

    Les deux moteurs proviennent de la famille K7, longtemps utilisés sur les modèles Renault dans la précédente décennie. Eprouvés et amortis, légèrement revus pour la Dacia, il ne sont pas tout à fait obsolètes. Leur retard technologique est compensé par le poids de l’auto, bien moindre que les compactes occidentales actuelles.

    Le 1.6 à 8 soupapes développe 90 ch à 5500 tr/min et un couple de 128 Nm à 3000 tours. Rien d’exceptionnel, mais compte tenu de la masse de la Dacia contenue autour d’une tonne à vide (200 kg de moins qu’une Mégane), le dynamisme est au rendez-vous avec 175 km/ en vitesse maxi et un peu plus de 33 secondes pour le 1000 mètres départ arrêté. La consommation du 1.6 va de 6 à 11 l/100 km, la moyenne tourne autour de 8,5 litres, résultat ni médiocre, ni modèle de sobriété. Pour le diesel, il faudra attendre également le début de l’an prochain pour commander une Dacia équipée du 1.5 dCi de 65 chevaux. En essence, le 1.6 16V (dégonflé de 115/110 ch à 107 ch) viendra soutenir le 1.6 actuel qui en a bien besoin en mars 2006.

    DACIA UNE MARQUE ROUMAINE

    L’usine ( et la marque ) DACIA est née en 1968 à PITESTI ROUMANIE. le premier modèle était une RENAULT 8, fabriquée sous licence, et appelée DACIA 1100, à cause de sa cylindrée.

    En 1969, apparaît la DACIA 1310, une copie de la toute nouvelle R12, avec des moteurs 1200, 1300 1400, en carrosserie berline 4 portes, breack, puis avec le temps sont apparues des versions 2 portes ( SPORT) , des pick ups 2 portes, 4 portes ( à la manière des CABINA DUPLA du BRESIL...) à roues arrières motrices, fourgonnette ; la version 5 portes ( 1325 ) est apparue en 1989, juste après la révolution.

    L’usine roumaine a assemblé aussi la RENAULT 20 _ ( 1976-1984 ) avec un moteur deux litres, d’ou son nom de DACIA 2000. A noter que DACIA choisit toujours des motorisations plus élevées que celles des pays d’origine : la 1100 pour la RENAULT 8 , alors qu’en France, ce véhicule, surnommée « la voiture qui grimpe aux arbres » en raison de sa tenue de route dangereuse, recevait le 956 cm3 ( le 1100 était pour la R 8 MAJOR ), 1300, 1400, 1500 cm3 pour la 1310, en France, la R12 n’a connu qu’un 1300 ( le 1289 ) en plusieurs versions certes ( 52, 54 ou 57 CV sur la TS ! ), quand à la 2000, elle reçoit un deux litres comme en France, mais pas un 1600 comme à ses débuts.

    Durant les années 80, DACIA produisit la LATSUN, véhicule urbain à deux portes, à deux cylindres refroidis par air de 500 cm3, avec une carrosserie en fibre de verre.

    Le contrat qui unissait DACIA RENAULT prit fin en 1978, 10 ans après la fourniture de l’usine.

    Production de DACIA en 1994 : 60000 véhicules, 83000 en 1997.

    En 1996, DACIA présenta sa NOVA, une caisse de 309 avec des moteurs de DACIA 1310.

    En 1999, suite aux difficultés économiques, DACIA fut racheté par RENAULT. Le nouveau propriétaire rajeunit la NOVA en lui imposant un restyling, un nouveau nom de baptême, « SUPERNOVA », avec une option surement peu ordinaire en ROUMANIE : la climatisation...

    La 1310 affiche désormais une nouvelle face avant, beaucoup plus moderne plus originale que l’ancienne.




    [Ajouter ce site à vos favoris]- [Moldovanet, votre page de démarrage]- [Accueil]- [Mentions légales]- [Plan] - [Home] -
    Copyright © 2004-2007 Moldovanet. All rights reserved.